Fibre optique : Guide sur les couleurs et les types de fibres disponibles

La fibre optique est présente dans le panorama des français depuis maintenant une dizaine d’années avec l’ouverture de la commercialisation au grand public. Pour que cette technologie fonctionne, ils existent plusieurs codes couleurs qu’il est important de connaitre pour identifier, installer et réaliser la maintenance des différents types de fibre optique.

Il y a également une couleur attribuée pour chaque opérateur dans les armoires fibres, appelées point de mutualisation. Vous en avez peut-être entendu parler lorsqu’il y a des erreurs lors du raccordement de votre logement ou votre entreprise au réseau.

Codes couleurs de la fibre optique

Le code couleur de la fibre optique a été mis en place pour identifier rapidement les fibres, les câbles et les connecteurs. C’est la TIA, Telecommunications Industry Association, qui a lancé la norme TIA-598 qui a permis d’unifier et de faciliter la compréhension des câbles de fibre optique.

Le code couleurs des gaines

Les câbles à fibres optiques destinés aux installations et locaux extérieurs, tels que les câbles de distribution et de raccordement, sont souvent équipés d'une gaine extérieure ou d'une impression de couleur distinctive.

La norme EIA/TIA-598 a établi des codes de couleur spécifiques pour la gaine extérieure des différentes fibres optiques, permettant une identification rapide des câbles contenant un seul type de fibre.

Cependant, lorsque les câbles utilisés dans les locaux contiennent plusieurs types de fibres, la gaine extérieure doit comporter une légende imprimée indiquant le nombre et le type de fibres à l'intérieur. Cela facilite la tâche de l'utilisateur en spécifiant rapidement la composition du câble. Par exemple, une inscription telle que "12 fibres, 8 x 50/125, 4 x SM" sur la gaine fournit ces informations essentielles.

Bon à savoir : Il existe deux types de câble de fibre, Monomode et Multimode. Le premier a un diamètre de noyau plus petit (9 microns) et est plus performant sur de longue distance, tandis que le second a un diamètre de noyau de 50 à 62,5 microns et est plus performant sur quelques centaines de mètres. Les câbles monomodes sont plus chers et plus performants et utilisent une diode laser comme sources lumineuses. Pour les particuliers et les pros, c’est la multimode qui est la plus utilisée.

Ci-dessous les couleurs en fonction des types de gaines :

● Multimode OM1 62.5/125 : couleur orange
● Multimode OM2 50/125 : couleur orange
● Multimode OM3 50/125 : couleur aqua
● Multimode OM4 50/125 : couleur aqua
● Multimode 100/140 : couleur orange
● Single mode OS1/OS2 9/125 : couleur jaune

Les fibres OM1 à OM5 diffèrent principalement par leurs caractéristiques physiques, affectant ainsi leur débit et distance de transmission. La fibre OM1, avec une gaine orange et un noyau de 62,5 µm, supporte 10 Gigabit Ethernet jusqu'à 33 mètres. La fibre OM2, également orange mais avec un noyau de 50 µm, va jusqu'à 82 mètres pour 10 Gigabit Ethernet. La fibre OM3, turquoise et optimisée pour les lasers, atteint 300 mètres à 10 Gigabit Ethernet et 100 mètres à 40/100 Gigabit. La fibre OM4, turquoise et conçue pour les lasers VSCEL, supporte 550 mètres à 10 Gigabit et 150 mètres à 40/100 Gigabit. Enfin, la fibre OM5, vert citron, est conçue pour les canaux WDM et supporte des débits de 28 Gbps par canal.

Couleurs des brins

Les fibres internes sont également colorées pour une identification facile à l'intérieur de chaque tube d'un câble en vrac.

En général, il existe deux scénarios en fonction du nombre de fibres :

Pour les câbles comportant moins de 12 brins, chaque fibre est identifiée par l'une des 12 couleurs disponibles.

Pour les câbles comportant plus de 12 brins (comme un câble de 24 fibres), le code de couleurs de 1 à 12 se répète. Cependant, chaque groupe de 12 brins doit être distinctement marqué, par exemple en ajoutant une bande au deuxième groupe ou en utilisant une autre marque distinctive pour différencier les groupes.

Sur l’image ci-dessous, vous trouverez les différentes couleurs de 1 à 12, puis les mêmes couleurs de 13 à 24, avec la bande pour les différencier.

Code couleurs des connecteurs

Différents codes de couleur peuvent être utilisés pour identifier le type de connecteur sur un cordon de raccordement en fibre optique. Les cordons de raccordement multimode OM1/OM2 sont généralement beige ou noir, tandis que les cordons OM3 et OM4 sont respectivement aqua et magenta.
Pour les connecteurs monomodes, le standard UPC (Ultra Physical Contact) est bleu, tandis que les terminaisons APC (Angled Physical Contact) utilisent des connecteurs verts. Il est crucial de distinguer les connecteurs UPC et APC, car ils ne sont pas interchangeables.

Les connecteurs APC (verts) ont des extrémités de fibre polies à un angle de 8 degrés, tandis que les connecteurs UPC (bleus) sont polis sans angle. Avec les connecteurs UPC, toute lumière réfléchie est renvoyée vers la source lumineuse.
Le connecteur UPC étant 40% moins chères environ, c’est ce dernier qui sera le plus utilisé.

Les différentes couleurs de fibre optique couleurs en fonction des opérateurs

Chaque fournisseur possède un code couleurs défini par l’ARCEP afin de raccorder leur client au point de mutualisation.

Le point de mutualisation est le lieu où se fait la connexion entre la fibre optique fournie par les opérateurs commerciaux et le raccordement vers les abonnés. Il se présente sous la forme d'une armoire métallique où les cordons optiques, également appelés jarretières optiques, sont connectés, soudés et organisés via des baies de brassage.

Dans le compartiment de gauche, chaque opérateur commercial dispose de son propre tiroir pour y connecter son câblage et ses accès dédiés :

● La couleur Orange pour Orange
● La couleur Bleu pour SFR
● La couleur rouge pour Free
● La couleur verte pour Bouygues Telecom

Qu’est-ce que la fibre optique couleur noire ?

La fibre noire désigne les câbles de fibre optique qui ne sont pas encore activés. Les utilisateurs doivent fournir leur propre équipement pour activer la connexion en fibre optique. Cet équipement actif permet de transporter les données à travers les fibres. Avec la fibre noire, vous obtenez une fibre optique dédiée jusqu'à votre site, mais vous êtes responsable de la configuration, de la gestion et de la sécurisation du réseau, ainsi que du choix des prestataires de services.

Si votre organisation a besoin d'une connexion privée et dispose des ressources pour la gérer, la fibre noire est une solution idéale. Elle offre un contrôle total sur la gestion et la maintenance du réseau, ainsi que sur le budget et les coûts du projet. Les coûts opérationnels pour l'activation et la gestion de la connexion sont principalement à votre charge, bien que vous puissiez externaliser cette tâche à un tiers (administrateur réseau et système) si nécessaire.

La fibre noire permet de créer une connexion directe entre deux sites, par exemple entre différentes succursales d'une entreprise ou entre deux centres de données. Sans dépendance vis-à-vis des fournisseurs externes, vous pouvez configurer la connexion selon vos besoins spécifiques. Leonix est expert dans la livraison de fibre noir pour ses clients professionnelles

FAQ sur la couleur de la fibre optique ?

Qu’est-ce qu'un grillage avertisseur ?

Le grillage avertisseur est un grillage à grosses mailles, enterré pour signaler la présence d'un réseau en profondeur. En France, il est régulé par la norme NF EN 12 613 et se décline en huit couleurs, chacune correspondant à un type de réseau : rouge pour l'électricité, bleu pour l'eau potable, vert pour les télécoms/vidéo, jaune pour le gaz, violet pour le chauffage/climatisation, orange pour les produits chimiques, blanc pour les équipements routiers dynamiques, et marron pour l'assainissement. Il doit être placé dans une tranchée, à 20 à 30 centimètres au-dessus du réseau à protéger.

Quels sont les avantages du code couleur de la fibre optique ?

Le système de code couleur de la fibre optique présente de nombreux avantages. Il élimine les conjectures lors de l'identification des câbles, réduisant ainsi les erreurs humaines et permettant une identification plus précise. Cela améliore la fonctionnalité et la longévité du réseau. De plus, il permet aux techniciens de sélectionner rapidement le bon câble pour une application spécifique, économisant ainsi du temps et de l'argent. Le temps gagné peut être utilisé pour d'autres tâches essentielles, rendant le réseau plus efficace.